Plus


Francis Plourde


Journaliste multiplateforme basé à Vancouver, Colombie-Britannique. Surtout en français, parfois en anglais.

Vancouver-based multiplatform storyteller. Sometimes in English, but mostly in French. 

Contact
francisplourde[at]mac.com

  • Travels in Siberia
    Travels in Siberia
    by Ian Frazier
  • Allers simples (French Edition)
    Allers simples (French Edition)
    by Lavoie Frederick
  • Snow (Everyman's Library (Cloth))
    Snow (Everyman's Library (Cloth))
    by Orhan Pamuk
Login
Subscribe
Powered by Squarespace
« À Victoria, le teint pâle sera à la mode cette année | Main | Une autre Flashmob à YVR... »
Tuesday
Jan042011

Un virage vert qui risque de pâlir

Aux Etats-Unis et ailleurs, les médias ont fait grand cas – avec raison - du départ d’ Arnold Schwarzenegger de son titre de gouverneur, après sept ans à la tête de l’État le plus peuplé des Etats-Unis. L’héritage le plus marquant de l’ex-Monsieur Univers est sans doute sa lutte contre les gaz à effet de serre.

Or, si le «nouveau» gouverneur, Jerry Brown, de retour en poste après avoir été gouverneur une première fois dans les années 70, signale le début d’une nouvelle ère en Californie, le départ de son prédécesseur, lui, signale peut-être la fin de son virage vert.

Au lendemain du départ du Governator, plus au nord, en Colombie-Britannique, le candidat à la direction du parti libéral provincial au pouvoir, George Abbott, a avancé l’idée de tenir un référendum sur la taxe sur le carbone en même temps qu’un autre sur la taxe de vente harmonisée (une jolie épine dans le pied du gouvernement), si jamais il était élu. Le public aurait donc son mot à dire sur cette taxe implantée en 2008 – la première taxe sur le carbone… et jusqu’ici, la seule en Amérique du Nord – et ainsi en réduire l’impact.

La logique est simple: à l’origine, le gouvernement misait sur un effet d’entraînement. La Colombie-Britannique, avec ses quelque 4,5 millions d’habitants et son énergie produite à plus de 90% de façon hydroélectrique, ne fait pas partie des grands pollueurs canadiens, ou même nord-américains. Le geste était donc symbolique. Or, deux ans plus tard, force est de constater que l’effet d’entraînement n’a pas encore eu lieu, malgré le lobbyisme du gouverneur de Californie auprès d'autres juridictions pour contrer les gaz à effet de serre.

Selon le candidat Abbott, il faut donc s’assurer que les voisins de la Colombie-Britannique, des compétiteurs sur le plan économique, ne soient pas avantagés au détriment de la province. Si l’argument a du sens, un tel référendum aura peut-être pour effet de refroidir les ardeurs déjà tièdes de voisins à l’est, ou au sud de la Colombie-Britannique. À moins que, tel le Terminator, Arnold Schwarzenegger ne revienne pour poursuivre le combat. Sait-on jamais.

Reader Comments

There are no comments for this journal entry. To create a new comment, use the form below.

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.

My response is on my own website »
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
Some HTML allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>